Matthieu Malige

Né en 1974, Mathieu Malige est un haut cadre d’entreprise. Il est l’actuel directeur financier du groupe Carrefour : une société qu’il vient rejoindre après avoir occupé le même poste à Fnac.

Son parcours

Titulaire d’un Master of Science de l’université de Los Angeles, Mathieu Malige est également diplômé de HEC. Sa carrière commence en 1999 chez Lazard Frères à Paris. Il occupe alors les charges de sous-directeur des affaires financières. À partir de 2003, il intègre le groupe Carrefour où il assume différentes fonctions jusqu’en 2011. D’abord directeur de la stratégie et du développement, il est ensuite nommé directeur financier de Carrefour Belgique et enfin directeur financier de Carrefour France. Ce passage à Carrefour a été marqué par le lancement du projet Graduate Finance Program, un projet de recrutement des jeunes diplômés.

En 2011, il rejoint le groupe Fnac où il exerce de nombreuses fonctions. Il est à la fois le responsable de la finance, de l’audit interne, de l’immobilier et de la fiscalité. Il est également chargé du juridique, des relations investisseurs, de la trésorerie et du financement. À son arrivée dans la société, sa principale mission était d’en assainir les finances.

C’est en fin stratège qu’il entreprend des travaux de refonte et de restructuration. Il améliore la relation client et est à la base du développement de l’e-commerce. Rapidement, Fnac reprend ses marques avec de nouvelles parts de marché sur d’autres secteurs et une trésorerie renflouée. Chef de file et homme d’équipe, il manage 700 personnes qui sont sous sa responsabilité.

Son passage à Fnac est marqué par l’introduction en bourse en 2013 du groupe Fnac et l’acquisition en 2016 de Darty.

Un prodigieux retour aux sources

Enthousiasmé par son succès fulgurant et ses grandes compétences, c’est en homme expérimenté qu’il revient à Carrefour. Nommé sur proposition de ses anciens collaborateurs, il connaît bien la structure pour y avoir travaillé pendant huit ans. Depuis qu’il a réintégré le groupe, il occupe les fonctions de Directeur financier. Il connaît très bien aussi son directeur général à qui il doit cette nomination et avec qui il a travaillé le projet de rachat de Darty. Dès le départ, il était le favori pressenti par celui-ci à la direction générale de Fnac.

Ce fort potentiel illustre les raisons pour lesquelles, parallèlement à ses fonctions, il est également associé aux réflexions stratégiques sur le développement de Carrefour. Depuis son arrivée, il a déjà entrepris de nombreux changements au sein du groupe en commençant par la numérisation des ventes. Depuis lors, les ventes sont en hausse et les rapports des clients sont favorables. Malgré la crise sanitaire, Carrefour se vante de la hausse de ses ventes.

Business Track B