UMMC

UMMC : le leader russe de la métallurgie non ferreuse

Ce groupe privé s’est imposé dans différents secteurs de la métallurgie non ferreuse, de la mécanique et du secteur minier. Premier producteur national du cuivre, l’entreprise extrait et transforme ce métal. Avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars l’UMMC est l’une des plus grandes compagnies industrielles de la Russie. Avec 40 entreprises et 80 000 collaborateurs ce groupe est présent dans plusieurs régions du pays.

La holding russe du secteur minier

Exploitation minière

C’est en 1999 que l’oligarque russe Iskander Makhmudov fonde la société UMMC. Avec de nombreuses entreprises dans les différents secteurs de l’industrie, de la métallurgie non ferreuse, de la mécanique mais aussi du secteur minier, cette holding se spécialise autant dans le cuivre qu’elle se positionne sur les marchés des métaux précieux, du plomb, du zinc etc… Acteur incontournable, l’entreprise UMMC excelle dans bien des domaines et se trouve être également l’un des principaux producteurs d’or, d’argent, de charbon… du pays. De l’Oural à la Sibérie, ce groupe est présent dans tous les endroits stratégiques de l’exploitation minière. Avec un territoire immense et des ressources innombrables, la Russie devient sur le marché mondial un acteur inéluctable. Grâce à une exploitation toujours plus importante avec des territoires terrestres et maritimes qui s’agrandissent au fur et à mesure que les voies maritimes du nord deviennent plus accessibles, l’UMMC s’impose comme étant un leader dans bien des domaines.

La Russie et l’industrie métallurgique

La métallurgie est un des secteurs les plus porteurs de la Russie. Déjà sous le règne de Catherine II l’Oural est une région exploitée pour la richesse de son sous-sol. Dans la deuxième moitié du 18ème siècle une région comme l’Oural a connu un réel engouement pour l’exploitation minière avec la construction de nombreuses usines. Depuis cette période l’expansion du métal ouralien n’a cessé d’augmenter. Avec aujourd’hui des investissements continuellement à la hausse, l’UMMC continue son ascension dans un secteur très porteur.

Business Track B